Semaine européenne de la réduction des déchets

du 19 au 27 novembre 2022

Semaine de réduction des déchets. L'occasion de se mettre au Green Lean?
En finir avec le plastique à usage unique (et donc à usage d’incinération… ou de dérive dans l’océan)?

Une semaine pour repenser nos déchets?

Comment réduire nos déchets? Comment réduire cette énorme quantité de déchets, par foyer, qui remplit une grande poubelle grise chaque semaine, et qui part à l’incinération?

Alors bien sûr, il y a le recyclage, mais sommes-nous bien sûrs que ce qui part dans la poubelle jaune (ou autre couleur dans votre région) va vraiment être recyclé?

Nos collectivités territoriales investissent dans la réduction des déchets et dans l’économie circulaire, mais soutenons nous nos élus dans cette démarche? Découvrez chaque programme régional sur le site de l’ADEME.

Ce qui devrait disparaître de nos poubelles…

Voici quelques méthodes simples pour alléger vos poubelles :

  • En premier lieu : composter. Composter, c’est mettre de côté vos épluchures, vos déchets végétaux et les mettre dans des conditions qui permettront le travail des vers et des micro-organismes pour en faire du terreau riche et fertile. Sur votre balcon, rien de tel qu’un lombricomposteur, on peut en fabriquer soi-même ou en trouver à des prix abordables. De nombreuses communautés territoriales financent à présent les composteurs. En compostant, vous pouvez réduire d’un tiers ou de moitié le contenu de vos poubelles autrefois destiné à l’incinérateur. Et pour faire simple, vous allez rendre l’azote aux sols (entre autres) et contribuer à la fertilité des sols.
  • Les dates de péremption : eh oui, nous jetons beaucoup, parce que nous consommons beaucoup. Aujourd’hui nous pouvons éviter de jeter des produits ayant dépassé la date de péremption. En étant plus vigilants lors de l’achat, mais aussi en faisant l’inventaire de nos placards…
  • Beaucoup de fruits et légumes, périssables par nature, peuvent se conserver sur le long terme sous forme de confitures, de pickles, et divers modes de fermentation.
  • Changer vos modes de consommation : évitons les plastiques à usage unique en particulier. Evitons les plastiques en particulier. Petites compotes en pots plastique? A remplacer par de grands pots en verre, qui vous seront bien utiles pour passer aux achats en vrac.
  • Passer dans des magasins de vrac, de plus en plus nombreux, et stocker dans des bocaux en verre.
  • Cuisinons des plats simples. Plutôt que d’acheter des plats préparés sous plastique.
  • Refusons les emballages plastiques et les emballages inutiles en général quand on nous les propose encore en boutique. Ils sont censés être interdits depuis 2 ans! Déplaçons nous avec nos propres emballages.
  • L’aluminium devient de plus en plus rare : soyons vigilants sur le recyclage (canettes, emballages, capsules…) L’aluminium devrait être recyclé à 100%

Au-delà des poubelles :

Les grandes sources de déchets insensés :

  • La fast fashion avec ses collections jetables, déversées par bennes entières dans des décharges
  • Les vêtements en synthétique qui relarguent des microplastiques à chaque lavage
  • Les produits ménagers liquides
  • Les jouets
  • L’obsolescence des appareils non réparables
  • Changer de téléphone quand la batterie lâche…
  • Les mégots de cigarette jetés au sol : chaque mégot peut polluer 500 litres d’eau pendant 10 ans, ce n’est pas une image…
  • Cette liste n’est pas exhaustive…

Notre sondage sur Linked-In :

Valable jusqu’au 28 novembre : sondage sur les plastiques à usage unique.